Texte alternatif logo

Esse Arts + opinions

Numéro 91 – automne 2017

Numéro 91 – automne 2017

Feuilleter

Le numéro d’automne d’esse arts + opinions s’inscrit dans la foulée du numéro précédent qui portait sur les féminismes. La revue y poursuit la réflexion entamée sur la question des genres et des sexualités en s’attardant aux pratiques et aux théories qui cherchent à transcender la pensée binaire de la société patriarcale hétéronormative et cisnormative. Ce numéro explore notamment les stratégies déployées par les artistes afin de rendre visible les communautés LGBT+ et de faire entendre la multiplicité des voix en marge du régime patriarcal de production des savoirs. La section « Portfolio » présente le travail de J.J Levine, Zanele Muholi, Fallon Simard, Kama La Mackerel, Ianna Book, Vanessa Dion Fletcher et Virginie Jourdain. Le numéro comprend aussi l’article de Geneviève Gendron gagnante du concours Jeunes Critiques portant sur l’artiste karen elaine spencer.

Numéro 90 – printemps-été 2017

Numéro 90 – printemps-été 2017

Feuilleter

Ce numéro s’intéresse aux rapports singuliers entre l’art et les féminismes. En tenant compte de la multiplicité des subjectivités et de l’hétérogénéité des femmes, il s’agit de faire connaitre comment les multiples pratiques et les théories sur l’art participent à déconstruire les oppressions et les limites liées au genre. On présente une sélection de pratiques féminines et féministes, militantes ou non, issues d’approches et de communautés diverses. Les différentes revendications, prises de position et affirmations témoignent de la diversité des artistes : subversion, soulèvement protestataire, remise en question des archétypes de genre et d’hétéronormativité, approche féministe postcoloniale, résurgence des pratiques ancestrales, représentation de soi, utilisation consciente et assumée de la séduction sont autant de manières de dire, encore, la nécessité des féminismes.

Numéro 89 - hiver 2017

Numéro 89 – hiver 2017

Feuilleter

Les bibliothèques sont des établissements qui ne se contentent pas d’accumuler le savoir, mais le sacralisent pour la postérité. Pourtant avec l’avancée de la numérisation dans les établissements du monde entier, la bibliothèque en tant que lieu physique voit son rôle fluctuer constamment. Comment les artistes abordent-ils ce mouvement séismique? De quelle manière les artistes ont-ils incorporé la culture livresque dans leurs œuvres? Quelles sont les avenues théoriques qui motivent l’expression critique sur la transformation du rôle de la bibliothèque? Ce numéro explore le rôle, le statut et la fonction de la bibliothèque dans l’art contemporain.

Numéro 88 - automne 2016

Numéro 88 – automne 2016

Feuilleter

Le tout nouveau numéro de la revue Esse se place sous le signe d’un incontournable : le paysage. La conception classique du paysage repose sur l’idée d’une nature stable, permanente et harmonieuse, un idéal à atteindre et retranscrire. Les romantiques la percevaient au contraire comme une puissance immense, chaotique, et par conséquent potentiellement destructrice. Sans surprise, les pratiques artistiques actuelles sont plus nuancées et tentent d’explorer les effets réciproques que génère l’interaction dynamique entre l’humain et la matière. Sylvette Babin parle carrément de paysage « désencadré » : malmené, mis à distance, ou au contraire protégé à travers l’écologie et envisagé comme expérience à vivre. Voici donc en bref le paysage comme genre, à travers les différentes manifestations artistiques contemporaines et les travaux d’Anne Cauquelin, Ludovic Sauvage, Catherine Bodmer, Julius Von Bismarck ou encore Kendra Wallace.

Numéro 87 - printemps-été 2016

Numéro 87 – printemps-été 2016

Feuilleter

Le récent intérêt de l’histoire de l’art pour le domaine des études animales, de même que la volonté d'esse de contribuer à une prise de conscience et à une transformation des rapports de domination que l’humain entretient avec la nature et le monde du vivant, a incité la revue à observer de plus près ce phénomène, en prenant le parti de l’aborder selon une perspective non anthropocentrique. Le dossier « Autour du vivant » comprends une entrevue avec Giovanni Aloi et des textes d'analyse critique d'Amanda White, Estelle Zhong, Carlos Kong et Marina Roy, entre autres. Ailleurs dans la revue, les portfolios de Céleste Boursier-Mougenont, Miriam Simun, Saša Spačal, Mirjan Švagelj & Anil Podgornik, Robin Meier et Brian Jungen, ainsi que des comptes rendus portant sur les expositions de Jessica Auer à Montréal, Olafur Eliasson à Shanghai et Srimoyee Mitra à Londres, entre autres.

Numéro 86 - hiver 2016

Numéro 86 – hiver 2016

Feuilleter

Comment les phénomènes naturels et politiques qui participent à la redéfinition des frontières géographiques traditionnelles se répercutent-ils sur les arts visuels? Ce dossier aborde les multiples regards de la science géopolitique sur les relations transversales de pouvoir et de domination, en observant les forces opposées qui remanient aujourd’hui le paysage mondial. Parmi les sujets explorés par cette thématique : la coexistence nouvelle des frontières physiques et de l’espace virtuel, la géopolitique de la surveillance, le marché de l’art et ses liens avec les paradis fiscaux, les enjeux de la territorialisation et de la marchandisation de la nature, pour ne nommer que ceux-là. Hors dossier, les portfolios de Thomas Kneubühler et Trevor Paglen, Sandro Calvo à la Biennale de La Havane et La pyramide de Samuel Roy-Bois à l’Œil de poisson, entre autres.

Numéro 85 - automne 2015

Numéro 85 – automne 2015

Feuilleter

Malgré les relations de pouvoir qui structurent leur milieu, les intervenants du monde de l’art arrivent-ils librement à prendre position ? Cette question a motivé l’appel à contributions du dossier « Prendre position », qui s’inscrit dans une suite de réflexions critiques lancées avec les numéros Indignation et Spectacle sur les contextes économiques, politiques et institutionnels qui influencent la scène artistique. Mais cette fois, c’est aussi vers l’intérieur qu’esse souhaite diriger notre regard. Ce numéro ouvre un espace de réflexion sur les formes et les conditions de la prise de position critique dans le champ de l’art actuel.

Numéro 84 - printemps-été 2015

Numéro 84 – printemps-été 2015

Feuilleter

Au cours des dernières décennies, de nombreuses pratiques artistiques ont repensé le rapport entre l’œuvre et l’exposition en travaillant celle-ci comme un médium ou comme un dispositif. Il en résulte une multiplication des façons de gérer ou de s’approprier l’espace muséal, par l’exploration de nouveaux formats ou de nouvelles modalités. Libérée de la simple monstration, l’exposition est devenue une œuvre en soi. Ce numéro s’intéresse donc particulièrement aux artistes et aux commissaires qui œuvrent en commun pour repousser les limites de l’exposition et offrir aux spectateurs une tout autre expérience. En complément du dossier, esse publie un spécial Québec à la Biennale de Venise (BGL, Jean-Pierre Aubé, Simon Bilodeau et Guillaume Lachapelle) et à la Biennale de La Havane (Stéphane Gilot).

Numéro 83 - hiver 2015

Numéro 83 – hiver 2015

Feuilleter

Le retour en force de la religion dans les débats sociopolitiques et philosophiques actuels est un phénomène sur lequel la revue esse a décidé de se pencher pour tenter d’en saisir les échos dans le champ des arts visuels. Ainsi, le dossier de ce numéro interroge la manière dont les artistes réagissent face à cette problématique. Que ce soit par la création d’œuvres de fiction à caractère critique ou humoristique, par l’emprunt, la subversion ou l’amalgame des codes religieux, par des références directes ou symboliques, ou encore par la reproduction de certains rituels, les œuvres mises en valeur dans ce numéro abordent le thème des religions par l’entremise de problématiques qui révèlent le caractère actuel de sa prégnance.

Numéro 82 - automne 2014

Numéro 82 – automne 2014

Feuilleter

Vivons-nous à une époque où le capitalisme a une emprise totale sur les productions artistiques? Est-ce que le spectacle est synonyme d’aliénation de l’individu? Y a-t- il, en contrepartie, des aspects positifs à cette spectacularisation de la culture? Dans un dossier intitulé « Spectacle », le numéro 82 de esse se penche sur les nouvelles modalités du spectacle en observant ses différentes manifestations dans la société actuelle, et particulièrement dans le domaine de l’art contemporain où l’appel du spectaculaire se fait de plus en plus impérieux.

Numéro 81 - printemps-été 2014

Numéro 81 – printemps-été 2014

Feuilleter

Pour souligner ses trente ans, la revue esse délaisse l’habituel dossier thématique pour donner carte blanche à quelques auteurs, les invitant à poser un regard sur des œuvres qui ont retenu leur attention au vingt-et-unième siècle. Se distinguant d’un palmarès des meilleures œuvres de la dernière décennie, les textes de Marie-Ève Beaupré, Julie Bélisle, Barbara Clausen, Maxime Coulombe, Thierry Davila, Louise Déry, Guillaume Désanges, Sylvie Fortin, Alain Quemin, Christine Ross, Aseman Sabet, Thérèse St-Gelais et Michèle Thériault permettent plutôt de constater à quel point les voix et les formes d’écriture sur l’art sont aujourd’hui plurielles, à l’instar des pratiques dont elles soulignent la pertinence. Ce numéro propose donc un portrait éclaté de l’art et de la critique d’art qui se pratiquent en 2014, une aventure en images et en mots, un bref mais palpitant voyage dans l’univers d’une douzaine de commissaires.

Numéro 80 - hiver 2014

Numéro 80 – hiver 2014

Feuilleter

Le dossier de ce numéro s’intéresse aux œuvres qui se rattachent à la rénovation, par l’usage de matériaux et d’outils, ainsi que par le recours à des dispositifs qui mettent en relief le bâti, la (re)construction ou la mise en chantier de processus. On y retrouve notamment des analyses sur le travail d’artistes qui, par l’occupation et la transformation de bâtiments voués à la disparition ou par l’élaboration de structures éphémères, fonctionnelles ou non, ont abordé les sujets de l’espace social, de l’embourgeoisement ou des politiques d’urbanisation. Avec les œuvres de l’ATSA, Mathieu Beauséjour, Michel de Broin, Ève Cadieux, Marc Dulude, Raphaëlle de Groot, Jean-François Lauda, Marianne Papillon, Élise Rasmussen, Étienne Tremblay-Tardif, et plusieurs autres.

Numéro 79 - automne 2013

Numéro 79 – automne 2013

Feuilleter

Ce nouveau numéro de esse, arts + opinions propose un dossier intitulé « Reconstitution » dans lequel sont explorés les enjeux reliés à la pratique de la reconstitution d’expositions cultes ou d’événements historiques, d’une part, et du « re-enactment » des performances ayant marquées l’histoire de l’art, d’autre part. Les collaborateurs analysent entre autres les oeuvres de Marina Abramovic, Jeremy Deller, Christian Patterson, Adad Hannah (en couverture), Ion Grigorescu et Kerry Tribe afin de mettre en lumière l’impact de ces relectures critiques, politiques et historiques. À découvrir aussi dans ce numéro, le texte gagnant du concours « Jeune critique 2012 », les œuvres mises à l’encan-bénéfice VENDU-SOLD qui aura lieu le 21 novembre prochain et la section « Portfolio » mettant en vedette le travail magistral de Mike Nelson.

Numéro 78 - printemps-été 2013

Numéro 78 – printemps-été 2013

Feuilleter

L’apport des nouvelles technologies dans le champ de la danse contribue certainement au mélange des genres (­Is you me­ de Benoît Lachambre, en couverture du magazine), mais l’apport des arts visuels dans le domaine chorégraphique – et vice-versa - ne se limite pas à cela. Le dossier ­Danse hybride­ met en lumière ces nouvelles formes nées de la collaboration entre danseurs, chorégraphes et artistes qui brouillent et repoussent les frontières de diverses façons : le décloisonnement des espaces et la réversibilité des arts (Trisha Brown), la performance chorégraphique (Julie Favreau, Latifa Laâbissi), la chorégraphie de la participation du public ou l’anti-spectacle (Tino Sehgal) et la danse en exposition (Lynda Gaudreau à la galerie Leonard & Bina Ellen). Hors dossier, la 6e Biennale d’art performatif de Rouyn-Noranda, Thierry Marceau au 2-22 et la résidence d’écriture sur l’art sonore de Lewis Kaye à OBORO.

Numéro 77 - hiver 2013

Numéro 77 – hiver 2013

Feuilleter

En écho aux bouleversements sociaux et politiques récents, le dossier « Indignation » du plus récent numéro d’esse, arts + opinions se demande : comment les artistes s’indignent-ils? Si certains d’entre eux décident, de façon ponctuelle ou récurrente, d’exprimer leur indignation par le truchement de l’art, d’autres choisissent surtout l’action politique et prennent part aux manifestations populaires. À lire dans les articles hors dossier: un texte sur le 30e Symposium international d'art contemporain de Baie-Saint-Paul, un compte-rendu du livre Alice Kahn de l'auteure Pauline Klein et deux textes sur les expositions Circuits de Bertille Bak et MULTIVERSITÉ/Métacampus de Stéphane Gilot.

Numéro 76 - automne 2012

Numéro 76 – automne 2012

La peinture a souvent été déclarée morte, mais elle n’a jamais cessé d’être au cœur des démarches artistiques. Avec le regain d’intérêt que la peinture connaît aujourd’hui, esse souhaite considérer les diverses pratiques artistiques qui l’interrogent comme dispositif visuel et qui font de son histoire et de ses conventions leur objet. Que penser de ces «retours» en force de la gestualité et de la virtuosité technique dans la pratique de la peinture? Qu’en est-il des notions de fenêtre, d’écran et de tableau qui ont fourni à la peinture ses différents modèles théoriques à travers le temps? Devant l’effervescence de la peinture en ce début de 21e siècle, esse a circonscrit son panorama à la scène québécoise et canadienne.

Numéro 75 - printemps 2012

Numéro 75 – printemps 2012

Quelles sont les stratégies des artistes contemporains pour «animer l’inanimé»? Afin de mieux cerner les enjeux de notre relation aux choses (things), ce numéro pose un regard attentif sur des pratiques artistiques contemporaines qui mettent à l’épreuve nos conceptions communes de l’«objet» et qui nous invitent à repenser sa nature, son statut et ses diverses fonctions. Ce numéro propose de prendre la mesure d’un phénomène actuel allant à contre-courant de la dématérialisation de l’art annoncée par les nouveaux médias, phénomène qui se traduit par un «retour à l’objet» de même que de l’intérêt accru des sciences humaines pour la culture matérielle.

Copyright © Société de développement des périodiques culturels québécois (SODEP). Tous droits réservés. Ce site est publié et développé par EquiSoft inc. / Design, concept graphique et html par Gris-Gris design graphique